J o h n ' s - G o s h i n -j u t s u

Goshinjutsu: Art ou science de l'autodéfence de Maître John
Master John Founder of John's-Goshinjutsu

Introduction de: L'autodéfense par Maître John de (John's Goshinjutsu)

Les agresseurs viennent de tous les milieux sociaux, éducatifs et culturels. Ils ne naissent pas agresseurs. Ils développent une personnalité violente en réponse à leurs circonstances de vie.
Les agresseurs peuvent être soit mâles ou femelles, mais les facteurs qui créent des agresseurs femelles sont différents de ceux que créent des agresseurs mâles.
Des chercheurs canadiens ont trouvé que les facteurs de l’enfance les plus importants pour qu’un homme devienne un agresseur sont les suivants :
• Se sentir rejeté par son père
• Sentir un manque de chaleur de son père
• Être agressé physiquement par son père
• Être agressé verbalement par son père
• Se sentir rejeté par sa mère
•Toutefois, ce ne sont pas tous les enfants mâles vivant dans de telles conditions qui vont devenir des agresseurs en grandissant.
Par exemple, des études ont démontré que,

avec le soutien d’un lien étroit avec un mâle, les hommes ont moins de chance de développer une personnalité violente,
et ont moins de chance d’avoir des croyances négatives et des attitudes hostiles envers les femmes.
Et même si leur milieu d’origine peut être différent,
les hommes violents ont tendance à avoir plusieurs caractéristiques en commun. Un partenaire violent, souvent, :
• blâmera les autres pour ses problèmes ;
• sera jaloux et s’imaginera que sa partenaire le trompe ;
• essaiera d’isoler sa partenaire ;
• essaiera de contrôler sa partenaire ;
• aura une « double » personnalité ;
• aura d’autres problèmes avec la loi ;
• aura un tempérament explosif et se mettra en colère sans être provoqué ;
• dira des insultes à sa partenaire, la dénigrera ou la discréditera en plus de l’agresser physiquement ;
• vient d’une famille où l’on pratique la violence familiale ;
• sera plus violent quand sa partenaire est enceinte ou vient juste d’accoucher ;
• niera être violent, réduira le degré de violence ou fera semblant de ne plus s’en souvenir ;
• manipulera habilement les autres.
Agressions physique. :
Une agression physique à la maison dans votre appartement, dans la rue sur un chemin
lors d’une promenade ou dans lieu publique ne sont par la force des choses jamais identiques.   
Une agression physique n’est pas un combat conventionnel. Si vous êtes victime d’une agression, évitez de prendre une garde quelle quelle soit.
En fait, vous ne devez jamais dévoiler votre supposé savoir-faire en matière d’autodéfense, et par-dessus tout ne jamais commencer à sautiller comme dans film voire une compétition.
  
Les bras resteront en balan le long du corps bien décontractés.
Le départ d’un bloc doit se faire de là où se trouve votre bras.
Dans la rue ou sur un chemin de promenade voire un lieu public.
Un point important, un ou plusieurs agresseurs sont par la force des choses toujours des lâches.
Donc ils choisiront certainement une agression par l’arrière.

Donc s’ils seront à plusieurs certainement que l’un deux viendra se positionner devant vous pour que vous ne puissiez pas fuir.

C’est à peu près sûr que ce sera le meneur du groupe qui viendra se positionner devant vous mais ne soyez jamais rassuré,
vous devez absolument rester sur vos gardes.
S’il est possible, prenez la fuite. Si cela n’est pas possible vous serez donc surement amené à vous défendre. Si comme décrit plus haut, vous avez gardé les bras en balan,
l’agresseur aura plus de difficulté à saisir l’un de vos bras, évitez à tout prix de vous faire saisir un bras les cheveux ou autres.
L’agresseur qui se trouve face à vous va très certainement essayer de vous déstabiliser, vous distraire pour que celui qui se trouve à l’arrière puisse vous frapper ou vous saisir.
Vous vous trouvez maintenant dans une situation d’urgence grave, mais assaillez de garder tout de même votre calme. Si vous sentez que l’agresseur de derrière va agir en premier,

alors, regardez pardessus votre épaule gauche ou droite et là vous êtes maintenant prêt à agir. Attention vous ne disposez pas de beaucoup de place et ni de temps,

vous devez donc maintenant être très précis et très rapide. Pour vous retourner contre votre agresseur de derrière vous, vous devez absolument pivoter sur l’axe de votre pied
gauche ou droite
et ensuite seulement poser l’autre pied à l’arrière mais pas trop éloigner. Maintenant vous ne disposez que d’une fraction de seconde pour observer et agir.
Si vous êtes bien préparé,
n’agissez pas avant l’agresseur laissez-lui croire qu’il contrôle la situation. Si vous passez en attaque en premier vous devenez l’agresseur,
ce qui inverse la situation.
Probablement qu’aux yeux de la loi, s’il y a des témoins de la partie adverse vous l’aurez provoqué, et là, la situation ne sera pas bonne pour vous.
En cours (Apprentissage)
Pour pouvoir agir dans de bonnes conditions, si vous êtes dans un dojo de judo aïkido karaté ou autre, commencez à apprendre les techniques doucement et à une bonne distance
de manière à bien assimiler la technique et surtout la distance avec votre partenaire de travail. Le mieux et commencer le travail en face à face pour ensuite avec des attaques
de côté puis par l’arrière. 
vous épargne pour ne pas vous blesser par exemple, vous devez le maitre à l’ordre ou changer de partenaire.
Par exemple si vous vous entrainer au tir à l’arc ou au pistolet ou autres,
sur une cible, vous voulez atteindre le centre de la cible. Imaginez-vous la concentration que cela nécessite et surtout là, la cible ne bouge pas !!!
Celons la gravité de la situation, La boxe ou un karaté sportif dite de compétition ne suffiront pas. La compétition est un jeu je pense personnellement qu’il ne faut pas comparer
une compétition a une agression pour un agresseur la seule médaille possible est le trophée autrement dit (la proie). Si vous êtes une fille, Damme, et vous disposé d’un sac à main,
vous devez faire attention la lanière moyennement longue pourrait ralentir ça trajectoire si vous voulez l’utiliser pour une contre-attaque.
Par contre il pourrait bien servir comme bouclier.
Si votre agresseur réussit à saisir votre sac à main voire sac à dos ne cherchez pas à le retenir cela pourrait vous déstabiliser.    

Pour pivoter de 45o, 90o. 180o ou plus.

Ces degrés de rotations ne sont que des indications techniques.
Le degré de rotation dépend toujours de la direction de l’agression notamment si elle vient de l’avant, de côté ou de l’arrière.
N’oubliez pas, ce n’est jamais vous qui décidez d’où surviens l’agression.
N’oubliez jamais une agression n’est jamais un combat conventionnel mais une bagarre ?  Une fois que le combat est initié par un agresseur, ne lui tournez jamais le dos.
En contre-attaque, préférez des techniques vers l’avant que des techniques retournés et ne cherchez pas à faire des techniques de jambes en circulaires haute au niveau de la tête.
Je m’explique, dans un combat conventionnel vous connaissez plus au moins les règles et les techniques utilisés ;
Dans une bagarre s’est totalement différents si par exemple l’agresseur est désespéré pour une raison ou une autre vous ne devrez ou ne pourrez rien prévoir d’avance, l’instinct animal, (primaire) de l’agresseur sera de mise.
A partir de là pour l’écolage de votre auto-défense, (Goshin) ne privilégiez jamais les assauts de face dans vos entrainements mais de l’arrière ou de côté avec un ou plusieurs partenaires de travail.
Au début des assauts vous pouvez prévoir les attaques mais plus vous avancez plus il faut donner libre cour aux attaques de poing directe en rectiligne,
circulaire, coups de pieds, couteaux, pistolets, battons et autres, il est très important de ne plus rien prévoir du tout. Exemple pour l’entrainement,
préparez un couloir ou un cercle avec vos partenaires de travail plus ou moins espacés. Pour votre propre sécurité,
vos partenaires de travail ne doivent en aucun cas se conduire comme des amis.
Dans l’apprentissage on en apprend autan en tant qu’agresseur que défenseur. Comme décrit plus haut, ne vous préparez pas au combat mais bien à une agression !!!
Cette agression pourrait avoir lieu à votre domicile, dans la rue, dans une gare voir dans véhicule de transport publique même au volant de votre voiture.
Si possible n’attaquez jamais, privilégiez toujours la fuite ensuite seulement la défense contre-attaque.
Il est préférable d’avoir une défense or paire, pour maîtriser un agresseur surtout au niveau de la justice s’est préférable. Passez à l’offensive seulement si s’est nécessaire…


Washi no Tatakai: Eagle Fight ou le combat de l'ègle. Le PDF

Washi no tatakai ichi: Eagle fight one (1) Pour le premier niveau élèves, huitième et septième kyu.)
Washi no tatakai ni: Eagle fight two (2) Pour le deuxième niveau élèves, sixième, cinquième et quatrième kyu.)
Washi no tatakai san: Eagle fight three (3) pour le troisième niveau élèves, troisième, deuxième et premier kyu.)


Tora no tatakai: Tiger Fight ou le combat du tigre.

Quatre  katas de Maître de type supérieur. (Chorégraphie de combat niveau Maître)
Tora no tatakai ichi: Tiger fight one (1) pour le premier et deuxième niveau Maître (Dan) Spécial 10 directions *Le combat du Tigre-1*
Tora no tatakai ni: Tiger fight two (2) pour le troisième et quatrième niveau Maîte (Dan) Spécial 10 directions *Le combat du Tigre-2*
Tora no tatakai san: Tiger fight three (3) pour le tcinquième et sixième niveau Maître (Dan) Spécial 10 directions  *Le combat du Tigre-3*
Tora no tatakai shi: Tiger fight four (4) pour le septième et huitième niveau Maître (Dan)
Spécial 10 directions *Le combat du Tigre-4*

Le goshinjutsu ou l'art de l'autodéfense

Les cours ont lieux rue Joseph-Piller 7 Halle de sports du Qurtier d'Alt (Outside)

Les lundis & mercredis SRV dès 18h00 à l'école du Bodzet Rue du Bodzet 10, 11, 12 Pérolles
Sur la place devant l'école tenue de ville ou de sports celons le temps.  
(Outside)

Le passage de grade ne peut ce faire que si l’on est inscrit ou avec autorisation !!!
Examens 1 - 2 ou 3 fois  par année.
Compte bancaire pour le payement de la cotisation ou
des dons éventuels:
Banque cantonal de Fribourg 1701 Fribourg
En faveur de Karaté-Do Fribourg 1700 Fribourg           Compte 17-49-3
CH04 0076 8011 0064 7690 4 

Renseignement, info@karatedo-fribourg.ch ou +41 (0) 79 230 70 15 Maître John

Home